Après la diffusion d’une enquête sur Wagner, ce journaliste victime d’un harcèlement

Le journaliste Malick Konaté victime d’un harcèlement après la diffusion d’une enquête sur Wagner

Plusieurs Maliens ont exprimé, ce samedi 5 novembre 2022, leur soutien au journaliste Malick Konaté qui fait l’objet d’un harcèlement sur les réseaux sociaux suite à la diffusion d’une enquête de la chaîne BFMTV intitulée « Wagner, les mercenaires de Poutine ». Cette enquête concerne la présence du groupe russe au Mali.

« Ces messages de désinformation et de propagande envers Malick Konaté l’accusent d’avoir tourné des images du charnier de Gossi. Malick Konaté n’a jamais tourné cette séquence. Les images du charnier de Gossi ont été tournées par un drone de l’armée française qui les a transmises aux rédactions », a tenu à clarifier BFMTV dans un communiqué publié sur son site internet (https://bit.ly/3UtVr0E), ce samedi 5 novembre 2022. Selon le média, l’auteur du reportage sur la présence de Wagner au Mali est le journaliste Benoît Sarrade et non Malick Konaté.

Un peu plus tôt dans la matinée, le journaliste Malick Konaté a donné de ses nouvelles à ses abonnés sur sa page Facebook. « Je voudrais rassurer tous mes proches (famille, collaborateurs, amis…) que, je me porte très bien. Je suis en bonne santé et je ne fais l’objet d’aucune recherche là où je suis. Je n’ai reçu aucune convocation d’un tribunal ou procureur de la république. Vu que mon téléphone n’arrête pas de sonner durant toute la nuit et je n’ai pas voulu l’éteindre. J’ai veillé pour vous répondre et rassurer. Merci à toutes et à tous pour vos soutiens. », a-t-il écrit.

Avec le Faso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *