Crédit-bail pour faciliter le financement des TPME du secteur agricole au Togo


La représentation de la Société financière internationale (IFC) se prépare à apporter des solutions au problème d’accès au financement des Très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) évoluant dans le secteur agricole. Cette ambition de la branche de la Banque mondiale chargée du financement des projets du secteur privé a été affichée par Christopher Balliet Bleziri, représentant pays SFI-Togo. Ceci, lors de la table ronde entre la Banque mondiale et le gouvernement togolais sur le financement des TPME en début de semaine.


Concrètement, la SFI va miser sur le crédit-bail agricole à travers une collaboration avec le secteur bancaire et les investisseurs. De fait, Christopher Balliet Bleziri annonce un déploiement des différents mécanismes de partage de risque et de garantie de cette branche de l’institution de Bretton Woods.
« Au niveau de la SFI, nous avons l’expérience, nous avons l’outil, nous avons l’équipe et l’expertise pour pouvoir appuyer le secteur bancaire et les institutions spécialisées dans le crédit-bail et soutenir le gouvernement à définir un cadre », a déclaré le représentant pays SFI-Togo qui soutient que le leasing est une clé dans le financement des équipements agricoles.
Alors que le Togo a déjà adopté une loi sur le crédit-bail, la SFI va travailler avec l’exécutif togolais pour créer un cadre favorable au développement de ce type de financement au profit des agriculteurs.
Cette annonce intervient dans un contexte où le pays ouest-africain et la Banque mondiale planchent sur un projet « d’envergure » visant à transformer et moderniser le secteur agricole. Selon les premières estimations, ce nouveau « projet de modernisation du secteur agricole » devrait couvrir la période de 2024 à 2030, pour un montant estimé à 100 millions de dollars US.

Valentine Bia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *