Révélations de l’ARCEP sur des indicateurs de qualité des services mobiles au Togo


L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) au Togo, conformément à ses charges, vient de nouveau éclairer les consommateurs sur les performances et manquements des opérateurs mobiles. Mardi 06 février 2024, l’ARCEP a rendu publics les résultats issus de sa mission de contrôle des indicateurs de qualité des services mobiles 2G/3G/4G et de leurs seuils.
En effet, comme un gendarme l’ARCEP surveille les deux principaux opérateurs mobiles, Togo Cellulaire (TGC) et Moov Africa Togo (MAT). C’est ainsi que dans la logique de grandes sorties comme son intervention intervenue le 15 février 2023 pour rappeler à l’ordre les fournisseurs d’accès internet (FAI) en réaffirmant le caractère licite du service wifi zone qui était menacé d’extinction à la suite de l’annonce par Togocom (groupe dont Togo cellulaire est la filiale) de coupures massives et abusives et sa mise en demeure adressée au duopole le 31 mai 2023 pour manquement aux obligations réglementaires, l’autorité vient en ce début d’année 2024 frapper un nouveau coup.


Selon les informations, l’ARCEP révèle suite à sa mission de contrôle des indicateurs de qualité des services mobiles 2G/3G/4G et de leurs seuils que les services mobiles offerts par les opérateurs de téléphonie ont connu une légère amélioration mais restent toujours loin des seuils réglementaires. Cette enquête réalisée en décembre 2023 sur le territoire national togolais, auprès des deux principaux opérateurs mobiles, TGC et MAT, révèle que depuis la mise en demeure adressée au duopole le 31 mai 2023 pour manquement aux obligations réglementaires, « les deux opérateurs restent toujours assez loin des seuils réglementaires ». Sur le plan national, le taux de conformité global est de 53,16% pour Togo Cellulaire et de 42,35% pour Moov Africa Togo
Le régulateur souligne que « ces améliorations sont plus significatives dans le Grand Lomé qu’à l’intérieur du pays ». Dans le Grand Lomé, Moov Africa Togo est plus performant que Togo Cellulaire avec 69,64% de taux de conformité contre 65,18% alors qu’en dehors du Grand Lomé, c’est l’inverse avec 52,08% contre 39,90%.
Selon toujours les mêmes informations, dans le détail, pour le service voix, TGC affiche une meilleure performance, comparativement à MAT. Dans la capitale Lomé, l’opérateur affilié au Groupe Togocom affiche un taux de conformité de 71,43% contre 46,43% pour MAT et dans les autres villes du pays, 69,55% contre 38,14%. Sur le segment internet, les deux opérateurs affichent globalement des performances internet 3G assez proches, selon l’ARCEP. Ils ont un taux de conformité identique de 69,05% à Lomé et de 48,08% et 42,95% respectivement pour TGC et Moov à l’intérieur du pays.
Quant au service internet 4G, Moov est beaucoup plus performant que TGC dans le Grand Lomé avec un taux de conformité de 85,71% contre 57,14%. Hors Grand Lomé, Togocel est crédité d’un taux de 44,44% contre 38,03% pour son concurrent.

Valentine Bia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *