L’expérience togolaise dans la régulation des télécommunications, un modèle 


Le Togo est devenu un modèle pour d’autres pays en matière de gestion des télécommunications. En effet, après les Comores et la Mauritanie, c’est le tour du Niger de s’inspirer de l’expérience de ce petit pays de l’Afrique de l’ouest en matière de régulation des télécommunications.
Une délégation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Niger a séjourné, du 25 au 26 mars dernier, dans la capitale togolaise. Conduite par le Directeur du régulateur nigérien, cette délégation était en visite de travail selon les informations.

Il était question essentiellement pour ladite délégation de s’imprégner davantage de l’expérience togolaise, spécifiquement en matière de la nouvelle approche de « régulation par la donnée », mise en œuvre par l’Arcep-Togo à travers la mise en place des plateformes digitales. Les travaux ont également porté sur le processus de certification du Système de Management de la Qualité (Smq) de l’Arcep à la norme Iso 9001 version 2015.
Ce partage d’expérience a aussi permis à la délégation togolaise de prendre connaissance des pratiques mise en œuvre par l’Arcep-Niger, apprend-on.
L’Arcep-Togo, en plus d’être le gendarme des télécommunications au Togo, est chargée de mettre en place les conditions d’une concurrence saine et équitable sur le marché des communications électroniques. Le secteur est tenu des mains de maître par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep-Togo).

Valentine Bia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *