Pour les scrutins prochains/UNIR Bassar se dit prête


« Le vote du 29 avril est un vote de reconnaissance, un vote qui permettra de continuer par garantir la paix, la stabilité et le vivre ensemble (…) », estime Yawanké Waké Gbati, tête de liste UNIR pour les législatives dans Bassar.
Selon notre confrère le message, lundi 15 avril 2024, jour 3 de la campagne électorale pour le double scrutin du 29 avril prochain, les candidats UNIR (Union pour la République) à Bassar, majorité au pouvoir, ont poursuivi la mobilisation des électeurs et des populations pour un vote utile. Et un vote utile pour eux, c’est bien celui de leur parti UNIR. Dans les 03 communes de la préfecture de Bassar, Yawanké Waké Gbati, Bonfoh Loukman, Tchaboré Hatimi, Ouadja Binantifam, Gnandi Kondi, Gaffo Yélé ont circulé dans les quartiers afin d’entretenir les populations sur les valeurs qui caractérisent le parti UNIR et surtoutt l’intérêt de porter son vote sur le parti.
« Le vote du 29 avril est un vote de reconnaissance, un vote qui permettra de continuer par garantir la paix, la stabilité et le vivre ensemble. Un vote pour permettre au président de la république, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé de continuer par dérouler son programme pour nos vaillants agriculteurs qui ont connu un changement notable dans leurs activités avec l’introduction des FOPAT, pour les enseignants avec la valorisation de leur travail d’enseignant caractérisée par l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, pour les étudiants avec la multiplication des centres de formation qui garantissent un lendemain meilleur au sortir de l’université, etc… », a fait savoir Yawanké Waké Gbati, tête de liste UNIR pour les législatives dans Bassar.
Les autres intervenants, à savoir Tchaboré Hatimi, Bonfoh Loukman, Gaffo Yélé, Ouadja Binantifam ont tour à tour invité les populations à s’assurer d’avoir leur carte d’électeur et de l’avoir le jour ’’j’’.
« Vous êtes notre soutien, le président de la république, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé sait qu’il peut compter sur vous à tous les moments et n’importe où. Nous devons prouver au chef de l’Etat qu’effectivement il peut compter sur nous en se déplacement massivement le 29 avril prochain pour voter UNIR. Rien ne doit nous empêcher de le faire. Le chef de l’Etat a dit et vous avez tous entendu, que pour lui, aucun sacrifice n’est trop grand, lorsqu’il s’agit de se battre pour la cause de sa population. C’est dire combien, il ne dort pas à cause de nous. Aidons-le à nous aider », a renchéri Tchaboré Hatimi.


Pour Bonfoh Loukman, candidat pour les régionales toujours dans Bassar, « les populations doivent prouver qu’elles sont derrière son Excellence Faure Essozimana Gnassingbé en allant le 29 avril prochain voter UNIR à 100% ».
« N’écoutez pas les vendeurs d’illusions qui disent ce qu’ils ne peuvent pas réaliser. Nous devons prouver à nos adversaires que nous , populations de Bassar, nous savons être reconnaissants. Le chef de l’Etat, son Excellence Faure Esssozimna Gnassingbé a de l’amour pour les gens de Bassar. Il nous l’a prouvé à plusieurs reprises. En allant voter UNIR le 29 avril prochain, c’est marquer sa reconnaissance envers le chef de l’Etat et l’encourager à continuer par nous aider et nous soutenir au plan agricole, commerciale et sécuritaire », a laissé entendre Bonfoh Loukman.
Dans différents quartiers où ils sont passés, les portes paroles des populations ont rassuré les candidats de leur mobilisation pour voter UNIR « afin de dire merci à Faure Gnassingbé, pour sa politique de paix, de la stabilité et du vivre ensemble ».
Les rencontres ont été agrémentées par différentes danses du terroir.
Avec le messager-actu.tg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *