Le point d’accélérateur de la croissance avec les Agropoles et les ZAAP


Création d’emplois, croissance économique et développement ; l’agriculture reste un élément nécessaire et l’Etat togolais conscient de cela ne cesse d’apporter des initiatives innovantes devant mieux booster ce secteur. Ces initiatives portent largement déjà des fruits.
Agropoles
Les agropoles constituent une initiative présidentielle avec des réalisations majeures. En effet, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, fait du secteur agricole l’un des piliers de l’économie togolaise à travers notamment la création des agropoles. L’ambition, renseigne-t-on, est d’accélérer la croissance économique, faciliter la création d’emplois et de la richesse par l’amplification de l’articulation agriculture-industrie dans toutes les régions du pays. Selon les informations, il est prévu dix agropoles dans le pays. Le projet pilote de Kara a été lancé en 2018 et placé sous la coordination du Projet d’appui aux populations vulnérables
(PAPV). L’agropole de Kara a enregistré des résultats satisfaisants entre autres la mise en valeur des Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP), la construction des infrastructures d’appui au secteur agricole et le renforcement des capacités des acteurs à la base. Le projet a permis de doter la région d’un agro-parc construit sur une zone de 16 hectares et l’implantation des mini-adductions d’eau potable (AEP) et de sécuriser les terres. Les producteurs bénéficient également des appuis techniques et en intrants agricoles
Les ZAAP
Innovation majeure pour le développement du monde rural au Togo, il est clair que les initiatives présidentielles notamment les Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP) constituent un déclic pour l’agriculture togolaise qui a connu un développement remarquable.
En effet, née de la volonté du chef de l’Etat, cette initiative innovante vise essentiellement à renforcer la sécurité alimentaire, améliorer les conditions de vie des producteurs et faire du Togo un pôle d’excellence d’exportation des produits agricoles. A fin novembre 2023, le Togo comptait un total de 222 Zones d’Aménagement Agricole Planifiées à travers le territoire, couvrant une superficie totale de 32 230 hectares, selon les informations.
Parmi ces ZAAP, l’agropole de la Kara se démarque avec 38 en cours d’aménagement au cours de cette année, dont 31 couvrent une superficie allant de 200 à 700 hectares. L’objectif fixé est d’aménager 400 ZAAP sur toute l’étendue du territoire d’ici 2025 à raison d’au moins 100 ha par ZAAP. En termes de productivité, les rendements des exploitants des ZAAP sont supérieurs à ceux des producteurs hors ZAAP avec une différence moyenne de 36% % (33,5% pour le sorgho, 77,5% pour le maïs, 18,25% pour le riz et 30% pour le soja). Outre l’aménagement, l’amélioration des bénéfices s’explique par la promotion de la mécanisation agricole, l’appui régulier de l’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT) aux producteurs ainsi que la réduction des charges logistiques avec l’adoption des commandes groupées d’intrants et des ventes groupées des récoltes.
L’entrepreneuriat féminin dans le secteur agricole a également connu un engouement dans l’exploitation des ZAAP avec un taux d’accroissement de 35,1%. Selon les données obtenues, les femmes exploitent 27% de la surface totale de l’échantillon des 54 ZAAP enquêtées. Le gouvernement entend par ailleurs promouvoir la spécialisation des ZAAP en vue de créer des clusters agroéconomiques, des chaînes de valeurs intégrées et d’exploiter l’avantage comparatif de chaque localité du pays.

Avec présidence.tg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *