PDI appelle à un vote 100% dans l’Ogou pour le bleu-blanc


Sous le charme des œuvres de l’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir), la liste indépendant « PDI », grand adversaire « hier » estime que l’on ne peut ne pas voter UNIR et appelle les populations à ne donner leur voix qu’à ce parti pour plus de développement. « Tout ce que UNIR a fait de 2019 à ce jour reste un grand témoignage », a déclaré en toute fierté devant plus de mille cinq cent militants du parti UNIR Ogou, Toyo Yao, adjoint au maire de la Commune Ogou 1, président de la liste indépendant « PDI » lors des élections municipales de 2019, « un des forts concurrents » du parti bleu-blanc de Faure Gnassingbé dans Ogou1.

Le 29 avril, à l’issue du vote, les voix à Atakpamé ne peuvent qu’être « 100% UNIR », a martelé M. Toyo dans sa sortie médiatique faite il y a 48 heures à Atakpamé. Cette déclaration que le responsable du « PDI » vient de faire à l’occasion d’un meeting du parti au pouvoir vise à réconforter UNIR dans sa position de leader, de meilleur creuset de développement auquel chacun des citoyens doit pouvoir accorder sa voix lors du double scrutin du 29 avril prochain pour permettre aux dirigeants et donc au premier responsable du payer de continuer les meilleures œuvres entamées et en cours de réalisation. M. Toyo appelle à voter 100% UNIR ; ce qui augure un meilleur score sans précédent du parti de Faure Gnassingbé dans la localité d’Atakpamé.

Ali Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *