Contre la cybercriminalité : L’ANCy renforce les capacités des webmasters des organes de presse


L’Agence Nationale de lutte contre la Cybercriminalité (ANCy) et la Cyber Défense Africa (CDA) ont organisé le mardi 26 mars 2024 une formation à l’intention des webmasters des différents organes de presse pour les outiller à faire face aux tentatives de piratage et de prise de contrôle des organes de presse en ligne. Ils étaient nombreux à bénéficier de ce renforcement de capacité.
La cybercriminalité prend de plus en plus d’ampleur et parmi les victimes les plus récurrentes, les organes de presse en ligne. Un site d’organe de presse piraté entraîne de graves conséquences en matière de manipulations d’informations, préjudiciable à la préservation de la paix sociale. Pour parer à ce risque et éviter des suites désastreuses, l’Agence Nationale de lutte contre la Cybercriminalité a rassemblé les webmasters des organes de presse en ligne pour affûter leurs expériences en matière de protection des données des sites qu’ils gèrent.
L’initiative de l’ANCy et de la CDA répond aux doléances des organes de presse au cours d’une rencontre en décembre 2023 de doter leurs techniciens de technologies performantes de défense de leurs sites.


Plusieurs modules ont meublé les travaux. Au programme, l’introduction à la cybercriminalité et au cadre opérationnel au Togo, les noms des domaines, les contenus publicitaires, les content Management system (CMS), les plugins de sécurité et l’administration sécurisée des sites web. Le Directeur de la formation et du renforcement des capacités de l’ANCy et le formateur de la CDA ont tour à tour entretenu les webmasters sur les différentes techniques efficaces pour préserver les sites de toute attaque. Notons que la séance a été exclusivement pratique pour un aperçu concret de la formation.
Le Col. Gbota GWALIBA, Directeur de l’ANCy a souligné l’urgence de cette formation qui rentre dans la ligne directrice du plan d’action de l’agence. Tous les organes de presse ayant des sites d’informations de nos jours, la sécurité de ces sites, selon le Directeur « devient un enjeu crucial parce que si la conception de ces sites n’est pas faite selon des normes de sécurité, il y a des risques de désinformations et aussi des risques de détournement de ces sites à d’autres fins, voire des liens de redirection vers des sites peu recommandables. Un cybercriminel qui prend le contrôle d’un site d’informations très suivi, vous pouvez imaginer s’il publie des fakes news, les conséquences en particulier en cette période électorale. Il s’avère important de convier les webmasters qui conçoivent et administrent ces sites à cette formation ».
Geraldo Malik Arnold, le Directeur de la formation et du renforcement des capacités a informé les participants que l’ANCy reste ouvert et disponible pour accompagner les organes qui ressentiront le besoin après la formation. « Nous sommes également prêts à recevoir des requêtes pour d’autres modules de formation que les webmasters jugeront utiles » a-t-il précisé.


Une formation aimée et souhaitée davantage par les participants
Pour les participants, les travaux sont d’une importance capitale vue leur nécessité au quotidien. Le souhait est que cette formation soit se renouvelle, se multiplie, selon nombre des participants interrogés. « C’est une formation très riche à laquelle j’ai participé. Je félicite l’ANCy pour cette initiative et j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel niveau de formation sur le côté pratique avec des simulations. Vivement d’autres formations à l’avenir et notre cyberespace au Togo sera vraiment sécurisé », a déclaré un participant.
L’ANCy a promis une proximité de son agence d’avec les webmasters des sites des organes de presse en ligne pour mener à bien sa mission de faire du Togo, une référence en matière de cyber sécurité. Chaque participant est réparti avec une attestation de participation.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *