APAMIJ : Le personnel administratif du ministère de la justice tient désormais son association


Un bureau de 11 membres avec à sa tête Abalo Tchilalo Thérèse épouse Kotoko (au milieu entourée de son vice-président à gauche et du représentant du ministre à droite, photo à la une ), élu pour un mandat de deux (02) ans renouvelables une seule fois. C’est ce que ressort de l’assemblée générale constitutive de l’association du personnel administratif du ministère de la Justice (APAMIJ) qu’a abritée la Cour d’appel de Lomé le 10 décembre 2022.

Photo de famille à l’ouverture des travaux


« APAMIJ, (…) c’est un bébé à moi, la maman qui conçoit l’enfant » et le met « au monde c’est la seule personne qui saura comment entretenir cet enfant » jusqu’à ce qu’il ne grandisse. C’était la réaction de Madame Kotoko à l’issue de l’élection.

Des membres du bureau

« Pour ma part, je m’engage à mettre au service de mes collègues une sorte d’organisation, de méthode, l’expérience que j’ai eue pour être assistante de quatre cinq ministres », renseigne-t-elle.

Mme Abalo- Kotoko, pdte APAMIJ

Pour elle, il s’agit de mettre « toute » la force avec l’aide de son équipe pour que l’APAMIJ réussisse. Le processus de la mise en place de cette association, selon la présidente élue, est dû à un constat, le vide observé au niveau du personnel administratif.  Si au ministère de la justice il y a plusieurs corps (celui des magistrats, des greffiers, des SAP et du personnel administratif), les trois premiers sont bien organisés et arrivent plus ou moins à défendre leurs intérêts, à s’entraider, à se soutenir même matériellement, ce qui n’est pas le cas du côté du personnel administratif qui reste défaillant.
Pour Ségbadan Yaovi Agbémavo, Directeur administratif et financier au ministère de la justice et représentant son ministre à cette occasion, la venue de l’APAMIJ est une très bonne chose car ensemble comme personnel et membre d’une même organisation l’on peut mieux défendre ses intérêts. Après la cérémonie d’ouverture, les participants ont passé au peigne fin les statuts, et le règlement intérieur avant de procéder à l’élection du bureau.  A l’issue des travaux le bureau mis en place pour un mandat de deux ans compte 11membres avec pour présidente Abalo Tchilalo Thérèse, épouse Kotoko.
Actuellement cheffe division de la gestion du personnel administratif de la justice et de la législation, Abalo Tchilalo Thérèse, épouse Kotoko est convaincue que l’APAMIJ est un creuset qui apportera un soutien à chaque membre et appelle à l’adhésion de toutes et de tous.

Vue partielle assistance


A titre d’objectifs…
Il s’agit de rassembler tout le personnel administratif du ministère pour plus de visibilité, défendre les intérêts matériels et moraux des membres, promouvoir un esprit de solidarité et d’entraide entre les membres, représenter le personnel administratif auprès des autorités politiques et administratives, promouvoir la conscience professionnelle des membres, contribuer aux actions de modernisation du secteur de la justice.
Ali Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *