Liberté de la presse: Le ministre Yawa Kouigan sans langue de bois

Le 03 mai de chaque année, le monde entier observe la Journée mondiale de la liberté de la presse. Au Togo, cette journée a été marquée par la publication du rapport sur l’état de la presse par l’Observatoire togolais des médias (OTM). À cette occasion, le ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Yawa Kouigan, a pris la parole pour exprimer sa reconnaissance envers le travail des professionnels des médias et souligner leur rôle essentiel dans la société.

Dans ses propos, Yawa Kouigan a tenu à rappeler que la liberté d’expression est un droit consacré par la législation, et que le Togo s’engage à le promouvoir et à le protéger tout en insistant sur l’importance du respect des normes éthiques et déontologiques propres au journalisme responsable.

Mme Kouigan a également encouragé à persévérer dans l’effort pour établir un Togo où la vérité en matière d’information prévaut sur la désinformation, soulignant ainsi l’importance de cette quête pour la société.

Depuis son instauration par l’ONU en 1993, la Journée mondiale de la liberté de la presse offre chaque année l’occasion de rappeler les défis rencontrés par les journalistes et l’impérieuse nécessité de défendre ce droit fondamental pour la démocratie.

Marc Okuwé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *