Question de pollution de l’air : Faure Gnassingbé à un sommet au siège de l’UNESCO

Cuisson propre en Afrique, problématique de la pollution de l’air. C’est la substance de la thématique qui rassemble des leaders mondiaux ce 14 mai 2024 au siège de l’UNESCO à Paris en France. Le président togolais Faure Gnassingbé est à cette rencontre de taille.

Sommet de haut niveau sur la cuisson propre en Afrique, à l’initiative du groupe de la Banque africaine de développement et l’Agence internationale de l’énergie, la rencontre internationale rassemble selon les informations, des chefs d’État et de gouvernement, représentants des institutions internationales, du secteur privé et de la société civile.

Pour la première fois, l’épineux problème de la pollution de l’air due à la préparation des repas sur les feux ouverts, des fourneaux avec le bois de chauffe, le charbon de bois et bien d’autres combustible, sera débattu.

Il s’agit, renseigne-t-on, d’un sommet aux enjeux sanitaire, social et climatique qui permettra de formuler des recommandations politiques fortes, des engagements financiers et d’élaborer des stratégies concrètes notamment en matière de marchés de crédits carbone, de développement et d’égalité de sexe.
«Le Togo, sous le leadership du Président de la République, a inscrit au cœur des priorités la promotion des énergies renouvelables, la protection de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie», informe-t-on.

Ail Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *