Reconnaissance à DIEU: Faure Gnassingbé au culte d’action de grâce à Kougnohou


L’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir) rend grâce à Dieu pour la paix et la sérénité qui ont prévalu tout au long du processus du double scrutin législatif et régional du 29 avril 2024. C’est à travers des offices religieux qui se déroulent depuis vendredi 03 mai sur toute l’étendue du territoire national. Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, également président du parti UNIR a assisté ce dimanche à Kougnohou (Commune Akébou 1) au culte protestant.
Une grande foule, des libations et des honneurs militaires ont accueilli dans un premier temps le numéro 1 Togolais. Dans un second temps, ce dernier a fait son entrée dans l’enceinte de l’église protestante de Kougnohou où le culte a été dit par le pasteur, Baboh Kodjo Dafé, assisté par l’inspecteur d’Atakpamé Ohini Delassé. Les prédicateurs ont demandé la bénédiction du Seigneur sur le Togo, le président de la République et son gouvernement.


«Rendant grâce à Dieu pour avoir permis au Togo de réussir le pari des élections législatives et régionales qui se sont déroulées dans la paix, la sérénité et dans la quiétude», prédicateurs et participants ont demandé la continuation de la bénédiction divine sur le pays.

Le culte a enregistré la participation des autorités locales de l’Akébou et de Wawa, des députés, au-devant desquels, se trouvait le ministre Lamadokou Kossi. Il y a également la présence des chefs traditionnels, des dignitaires et cadres du parti UNIR du milieu et de ces environs.
Après le culte, le chef de l’Etat est allé au Centre hospitalier préfectoral de Kougnohou pour visiter les lieux et les malades hospitalisés.

Ali Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *